Logo le monde à deux

Workaway Japon : travailler dans une maison traditionnelle

Workaway Japon : travailler dans une maison traditionnelle

Le Japon : un rêve de longue date qui se réalise !

Propulsée dans un manga, je suis au pays du soleil levant. À moi les kimonos lumineux et les sushis. À moi les futons et les temples … À moi tous les stéréotypes et les idées reçues… Car finalement, je réalise que je ne connais vraiment rien du Japon. Je débarque, insouciante, avec l’idée d’une culture très forte et l’envie folle de la découvrir.

Et pour ça, quoi de mieux que de se lancer dans un nouveau workaway : vivre et travailler dans une maison traditionnelle avec des locaux ?

Projetés dans un autre univers

Nous arrivons par un soir froid d’automne à l’aéroport d’Osaka, perdus comme des novices dans cet océan d’informations codées.

Les phrases chantées, les courbettes à l’entrée des magasins, les sourires et les gestuelles forcées me font l’effet d’un univers stéréotypé et surréaliste.

Nous sommes attendus dès le lendemain par nos futurs hôtes et avertis du prix du logement nous cherchons un endroit isolé dans la gare pour passer la nuit. Nous finirons par errer une bonne partie de la nuit, chassés de la gare qui ferme ses portes à la tombée du jour…

Mais pas abattus par un si petit incident, nous nous retrouvons quelques heures et un train plus tard à Ayabe, petite ville à 72km de Kyoto qui ne doit pas voir passer beaucoup de backpackers. Nous faisons face à des visages locaux souriants et chaleureux malgré leur impossibilité à communiquer en anglais.

Quel accueil et quelle bienveillance ! L’employé de gare nous conduit jusqu’à un magasin puis nous confie à une nouvelle personne. Celui-ci nous sort une carte et nous explique que nous devons prendre 2 bus et il nous accompagne jusqu’à l’arrêt. Nous le voyons discuter avec un vieux monsieur qui attend lui aussi son bus et comprenons que c’est notre nouveau mentor. Sans trop réfléchir en s’en remet à lui. Nous discutons dans un anglais très précaire jusqu’au terminal du bus où il nous embarque dans sa voiture pour nous déposer à notre point d’arrivée. C’est avec pleins de remerciements et de sourires que nous le quittons, enchantés d’un tel accueil dans ce nouveau pays.

Malgré la fatigue, nous profitons du paysage avant de frapper à la porte de Yoshimizu, notre nouvelle résidence pour les deux semaines à venir.

ayabe workaway japon

La maison d’hôte : notre nouveau lieu de résidence

C’est Fumiaki qui nous ouvre sa porte et nous conduit assez rapidement dans notre chambre.

Je n’en reviens pas, je suis dans un film. Le sol est recouvert de tatamis, les portes et les fenêtres sont en papier japonais, la vue donne sur le jardin aux couleurs automnales et une table basse orne le centre de la pièce accompagnée de 2 sièges à ras le sol.

Je ne vois aucun lit (inculte que je suis…), mais épuisée, cela ne m’empêche pas de me poser au sol et de m’endormir en quelques secondes. Ce n’est que le soir que notre hôte nous sortira les futons et les couvertures pour nous installer plus confortablement. Et croyez-moi ou non, je n’ai jamais aussi bien dormi qu’à cet endroit là.

Yoshimizu est une maison traditionnelle vieille de 200 ans, ce qui n’est pas chose commune au Japon. Les Japonais aiment les bâtiments neufs construits à leur image, ils détruisent facilement pour reconstruire à leur goût.

Cette belle bâtisse contient :

  • 4 chambres d’hôtes
  • 2 Irori, type de foyer traditionnel japonais, trou où l’on fait le feu à l’intérieur de la maison
  • un kamado traditionnel qui permet de cuisiner du riz au feu de bois
  • un bain en pierre japonais (l’eau est chauffée par un dispositif de chauffage au bois, il faut s’y prendre 4-5h avant)

Dans les maisons traditionnelles, les pièces japonaises sont épurées et les murs sont des parois amovibles. Les espaces peuvent donc servir à toutes les fonctions : chambre, bureau, salle de jeu, salle de réception. Du coup, pas de structure de lit tel qu’on les connait, on agence et on range en fonction des besoins.

workaway japon iori kamado chambre bain

fumiaki et anna workaway japonLa maison d’hôte est tenue par Fumiaki, japonais d’origine et sa femme Anna qui est anglaise. Tous les deux ont 3 enfants : Sora, Ayame et Shiori. La maison alterne des moments de calme profond et des moments de vie familiaux 🙂

Ils proposent un cadre traditionnel japonais dans la nature, avec des produits locaux, un petit-déjeuner et un diner typiquement japonais auquel ils vous invitent à participer.

Si cela rentre dans votre budget, je ne peux que vous conseiller d’aller vous perdre dans la campagne japonaise le temps d’un week-end.

Notre travail et la vie à Yoshimizu

Le travail à Yoshimizu est l’un des plus simples que nous avons eu à effectuer. Nous travaillions environ 4-5 heures par jour et la seule contrainte était de rester disponible quasiment toute la journée.

L’amplitude horaire varie d’une journée à l’autre mais peut aller de 8h à minuit. Les jours de repos sont donnés en fonction de la présence des clients. Mais c’est toujours environ deux par semaine.

Je vous préviens d’avance si vous vous rendez là-bas en plein hiver, il y fait vraiment froid. Les chambres sont chauffées au gaz et donc les radiateurs ne peuvent être allumés en permanence. Dès qu’on sort de la pièce on éteint et l’isolation étant inexistante la chaleur ne reste pas. Du coup, la maison est toujours froide et il faut du temps pour réchauffer les pièces où vous vivez.

Entretien de la maison

Le matin consiste à faire le ménage : passer l’aspirateur, laver les vitres, laver les toilettes et le bain, nettoyer les irori et préparer les chambres pour les nouveaux clients. Les chambres sont tellement épurées que le ménage n’a jamais été aussi simple.

notre travail workaway japon

Le soir c’est aide à la préparation du diner et vaisselle, beaucoup de vaisselle. Mais quand il fait super froid, on est bien content de laisser les mains sous l’eau chaude.

La plupart du temps nous discutions et mangions avec les invités qui pour la plupart étaient des étrangers, mais pas toujours. Au menu : cuisson au grill ou nabet (sorte de fondue light), les ingrédients étaient régulièrement les mêmes : tofu, chou chinois, champignons, radis blanc, patate douce, poisson ou poulet, parfois des sashimis frais du matin et bien sur du riz brun de qualité.

Nous avons rarement aussi bien mangé, c’était un vrai régal tous les soirs.

irori workaway japon

Entretien du jardin

Ramasser et couper du bois, ranger la remise de bois, dégager les feuilles de la rivière.

couleur automne workaway japon

En hiver on déblaye aussi la neige ou on joue comme des gosses (au choix). Guillaume a connu sa première grosse neige.

guillaume le monde a deux et la neige workaway japon

Baby sitting

Ce n’est pas du baby sitting à proprement dit car les parents sont toujours présents et Anna est très proche de ses enfants. Les deux grands ont déjà des forts caractères et sont bourrés d’imagination. Ils savent occuper leur temps. Quand à la petite, il nous a fallu du temps avant qu’elle nous apprivoise et qu’elle accepte de rester seule avec nous 🙂

L’idée c’est donc de garder un oeil sur eux quand nécessaire et jouer avec eux.

Le reste du temps est libre.

Et quand on ne travaille pas, on fait quoi ?

Perdue dans la campagne japonaise, j’en ai passé des heures à observer le paysage changé. Posée sur le rebord de la fenêtre, je regardais les couleurs de l’automne passer d’un rouge vif à des oranges. Puis peu à peu la nature a endossé son manteau blanc d’hiver.

aline le monde a deux chambre workaway japanyoshimizu workaway japon hiverMalgré tous les charmes de notre maison, nous avons quand même poussé notre curiosité au-delà de ses murs. Plusieurs chemins de randonnées commencent juste derrière.

randonnee foret ayabe workaway japon

Et en partant de l’autre côté, on prend la direction d’un charmant temple, certes pas classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, mais tout aussi authentique.

temple ayabe workaway japan

Nous n’en avons pas fait l’expérience, mais il y a un Onsen accessible à pied depuis la maison. C’est un endroit très prisé des Japonais et il reste un incontournable pour ceux qui s’intéressent à la culture nippone.

Petit bonus : plaisirs sucrés occidentaux

Cela reste très personnel, mais nous avions accès à la cuisine et nous en avons bien profité pour entrainer nos talents de pâtissier. 

Pain, brioche, tarte au citron meringuée, mousse au chocolat et notre dessert fétiche pour l’anniversaire de Guillaume. Que du bonheur.

patisserie le monde a deux workawat japon

Nous avons tellement aimé nos 15 jours là-bas que nous avons demandé à revenir pour la fin d’année. Pour notre plus grand plaisir ils ont accepté et nous avons passé de magnifiques fêtes dans un mélange d’occident et de traditions japonaises.

Je ne sais pas si Yoshimizu prend toujours des volontaires à l’heure actuelle, car nous savons qu’elle est maintenant gérée par d’autres hôtes.

Mais le lieu et notre expérience restent intacte et nous ont vraiment donné un avant-goût d’une vie japonaise à la campagne.

Alors, convaincu par une expérience Workaway au Japon ?

Source photo

Airbnb
Trip Advisor

Mots clés qui ont aménés sur cette page :

  • workaway au japon

9 commentaires

  • Répondre
    24 juillet 2015

    Convaincu, vraiment.
    Est il compliqué au début de se faire accepter avec Workaway lorsque l’on n’a pas d’expérience et un profil tout neuf ?
    François Articles récents…Top 5 des meilleures poutines de MontréalMy Profile

    • Répondre
      Auteur
      25 juillet 2015

      Pour te faire accepter, je pense que ça dépend des profils que tu demandes.
      Mais nous n’avons jamais eu de soucis. Les 3 premiers hôtes nous ont pris sans expérience et avec un profil tout neuf 😀
      A toi de te vendre dans ta demande. Prêt à travailler dur, que tu d’adaptes facilement etc… et le tour est joué.
      Viens nous confirmer que tu as bien été pris quand tu commenceras tes recherches 😉

  • Répondre
    7 août 2015

    Bonjour aux amoureux en vadrouille, je me suis régalée avec votre article qui m’a fait découvrir encore un autre bout du Japon. J’y habite depuis plus de 4 ans mais il y a encore tellement de choses à découvrir !

    Bonne chance pour la suite 🙂

    • Répondre
      Auteur
      7 août 2015

      Chouette si notre article a pu t’apporter quelque chose de plus 😀
      Après 4 ans au Japon, tu dois déjà en connaître pas mal non?
      Quand nous y étions, nous avons eu l’impression qu’il y avait un décalage entre être un simple touriste ou vivre là-bas. Ça doit être aussi une superbe expérience.

      • Répondre
        8 août 2015

        Oui c’est sûr, j’ai eu l’occasion de pas mal vadrouiller en 4 ans, mais il y a tellement à découvrir ! Et ce sont ces petits endroits hors du temps qui sont le plus intéressant je pense 😀
        Effectivement, il y a un grand fossé entre y aller en touriste et y vivre. Pas forcément évident à surmonter surtout au début !
        Emilie Articles récents…Concours de Haiku 2015My Profile

  • Répondre
    3 juin 2016

    Votre histoire me donne tellement envie de tout laisser tomber pour commencer ma propre aventure. Une fois j’étais allée au Japon mais en simple touriste. Et les deux semaines que j’avais passé là bas ont suffi pour que je sache que ce pays est fait pour moi. Merci beaucoup pour ce partage! Ca m’encourage encore plus à réaliser mon rêve!
    Christina Articles récents…Quels sont les avantages d’un radiateur électriqueMy Profile

  • Répondre
    13 novembre 2016

    Wahou ! Ça à l’air super et le cadre incroyable ! Si jamais on passe par le Japon, on ira sûrement par là pour faire du volontariat 🙂
    Tim Articles récents…Une super expérience de volontariat dans la province de CordobaMy Profile

    • Répondre
      Auteur
      14 novembre 2016

      Bonjour Tim,

      Merci pour ton commentaire,
      J’ai lu que vous avez déjà quelques expériences de volontariat : c’est toujours une expérience enrichissante pour nous, du coup j’adore lire les retours d’autres voyageurs.
      Concernant ce volontariat au Japon, je crois qu’il n’existe plus, mais je suis persuadée qu’il y a d’autres belles expériences au Japon

CommentLuv badge