Logo le monde à deux

Xian et son armée de terre cuite

Xian et son armée de terre cuite

Après la déception vécue à Pékin, nous avons pourtant persévéré en allant à Xi’an, ancienne capitale de Chine, un arrêt plus ou moins obligé pour visiter l’armée de terre cuite.

Nous avions quitté l’appartement d’Alex, notre sauveur à Pékin, en hâte pour éviter les problèmes causés par des colocataires peu tolérants, qui sont allés se plaindre de bruit, au propriétaire avant même de nous en informer. Les bonjour et sourires polis lors de nos brefs rencontres cachaient donc une rigidité et une délation que nous n’avions pas soupçonné. Après des échanges de souvenirs de Yesanpo, autour d’une bière et d’une pizza, il était temps de se dire au revoir, sans promesse de retrouvailles, juste l’espérance lointaine que nos routes se recroiseront peut-être un jour.

Nous avons alors vécu notre deuxième « hard seat », 14h de train assis dans des conditions mémorables… Pour débarquer épuisés sans réservation, dans une nouvelle ville aux allures bien chinoises : plus d’occidentaux, des petits restaurants à tous les coins de rue, des magasins de téléphone et d’électronique de partout.

Nous ne sommes restés à Xian que 2 nuits mais nous aurions pu facilement nous y attarder une nuit de plus et nous n’avons volontairement pas voulu dépenser un budget touristique important à Xian. Mais rien que l’ambiance du quartier musulman vaut le détour !

Le quartier musulman

Étant le départ de la route de la soie, Xi’an « attirait beaucoup de commençants arabes et persans, des diplomates et des étudiants. Beaucoup se sont alors graduellement installés dans la ville de Chang’an, actuellement appelé Xi’an ».

La lumière y est très belle et vous y verrez de nombreux stands de nourriture, des vendeurs en train de casser des cacahuètes, tirer du sucre et préparer des mets locaux. De nombreuses brochettes, gateaux, épices, biscuits, fruits sont disposés sur les étalages. Tissus, sacs, babioles, pierres, baguettes sont entassés sur les stands…

En conclusion, vous y trouverez tout un assortiment d’objets et de couleurs pour le plaisir des yeux.une rue du quartier musulman xianboutique dans le quartier musulman xianetalage d une boutique quartier musulman xi'an

La grande mosquée

Elle est la plus grande et la mieux préservée des premières mosquées de Chine.

la grande mosquee de xi'an chine

La Bell Tower et la Drum Tower

La première a été construite en 1384, un des symboles et une des plus grandes tour de ce type en Chine et la deuxième, construite au centre de la ville. Elle « tire son nom du grand tambour qui y est contenu. Elle contraste avec la tour de la cloche du fait que la cloche était autrefois frappée à l’aube alors que le tambour était battu au coucher du Soleil, indiquant la fin de la journée. »la drum tower a xian

Mausolée de l’empereur Qin

À une heure de Xi’an environ, vous y trouverez surement un des sites archéologique les plus importants au monde, en tout cas le mausolée de l’empereur Qin reste à nos yeux une de nos plus belles visites en Chine.

Pourtant, nous avions peur d’être déçus, après toutes les photos que nous avions vu sur le net nous avions le sentiment d’être déjà spoilés. Mais ce ne fut absolument pas le cas. L’histoire, l’ampleur du site et la beauté des statues nous ont laissé ébahis et nous les recommandons sans hésitations.

C’est en 1974, donc assez récemment, que des paysans on découvert les prémisses de cette armée destinée à « accompagner l’empereur dans son voyage vers l’immortalité ».

Je vous conseille de lire à l’avance sur Internet, un peu l’historique de ce lieu. Les informations sur Wikipédia sont à mon sens largement suffisante, de plus vous trouverez des informations en anglais sur le site qui vous permettront de vous passez d’un guide (jamais donné en Chine). Même s’ils vous font croire le contraire 😉 nous n’avons pourtant pas eu l’impression de passer à côté d’informations capitales.

Le site se divise en deux parties, les fosses de soldats et le tombeau mais vous ne pourrez n’en visiter qu’une. Je vous raconte pourquoi !

Les fosses de l’armée en terre cuite

C’est la partie visitable du mausolée qui se situe à 2km de la tombe. Ces fosses comprennent des milliers de statues de soldats en terre cuite et de chevaux construit pour garder la tombe de l’empereur qui unifia la Chine il y a 2200 ans.

Ils ont tous été construit à grandeur humaine à partir du même moule, mais ils sont tous uniques, les finitions, les vêtements, les cheveux et les traits des visages les distinguent tous les uns des autres.

visage different armee de terre cuite xianla fosse 3 avec les soldats de terre cuite xian

Initialement, les soldats étaient peints de couleurs vives, bleus, verts, rouges mais malheureusement, la lumière du jour a estompé et même fait disparaitre toutes ces couleurs. Voilà une des raisons pour lesquelles le tombeau n’a pas encore été fouillé.

Le tombeau

C’est la partie qui n’est pas visitable et pour cause, elle n’a à ce jour toujours pas été fouillée. « L’État souhaite en effet attendre le développement de technologies qui garantissent que le contenu ne subira aucun dommage ».

Elle est enfouie sous une pyramide de terre de 75 m à 115 m de haut selon les sources, et d’environ 350 mètres de côté. Ce tumulus couvre une superficie de plus de 12 hectares. Nous avons essayé de deviner sous quelle montagne, il était abrité mais la nature a bel et bien repris ces droits.

Le témoignage de l’historien Sima Qian nous donne une idée de ce qu’on pourrait trouver le jour où l’on entamera les fouilles. Entre horreur, richesse et idée d’éternité ces mémoires me laissent songeuse. Surtout que ces théories semblent être confirmées par des tests modernes qui révèlent des taux exceptionnellement haut de mercure.

Mémoire de l'historien Sima Qian
Informations pratique

Horaires d’ouverture : 8h30 – 17h30

S’y rendre : Bus n°306 ou 914 direct jusqu’au terminus pour 8 yuans

Tarif : 90 yuans du 1er mars au 30 novembre, 65 yuans du 1er décembre au 28 février (pensez à votre carte étudiante ou vitale pour bénéficier de 50% de réduction)

Ne pas partir trop tard, l’aller-retour + la visite prend plusieurs heures, surtout que le bus pour rentrer a pris beaucoup de retard.

Le guide n’a pas trop d’utilité à notre sens, mais si vous en prenez un, essayer de vous regrouper avec d’autres touristes pour payer moins cher.

Pour conclure, l’armée de terre cuite est pour nous un arrêt qui en valait vraiment la peine. Voir de ses propres yeux une découverte récente (1974) qui est encore en cours de fouille nous laisse perplexe. À votre avis : combien de secret et de trésor laissés par l’homme la terre cache t’elle encore sous nos pieds ?

Source :
Circuit Chine
Wikipédia : tour du tambour
Voyages Chine : Armée en terre cuite

Mots clés qui ont aménés sur cette page :

  • armee de terre cuite xian temple pas de fouille

Pas encore de commentaire ? Envie de partager quelque chose ? :)

CommentLuv badge