Logo le monde à deux

Datong et ses grottes, les premières sensations de Chine

Datong et ses grottes, les premières sensations de Chine

Nous n’avions absolument rien prévu en Chine, nous savions simplement que nous souhaitions aller au Japon et que nous étions en Mongolie. C’était sur le chemin et c’était ridicule de la zapper. Nous étions donc ouverts à toutes propositions pour construire notre trajet.

En suivant les péripéties de nos amis rencontrés en Mongolie : Anna et Brenno, un couple adorable avec leur petite fille Liv, nous avons découvert Datong, une petite ville sur le chemin qui nous menait jusqu’à Pékin. C’est donc motivés que nous avons pris la direction de Datong et de ses grottes.

L’arrivée en Chine

Erenhot, à la frontière mongole, nous a offert les premiers regards insistants, qui seront les prémisses d’une longue série et nous avons fait face à notre premier choc culturel. Un autre monde s’offre à nous, mais quel monde ? Un monde où notre couleur de peau nous fait passer pour des extra-terrestre ou des stars. Nous sommes pris en photo par la première chinoise qui tente de nous aider à retrouver notre chemin.

Après quelques péripéties et difficultés de communication, nous trouvons notre chemin. Un bus, un train et quelques heures plus tard, c’est sous la pluie et de nuit que nous sommes arrivés à Datong sans réservation. Nous avons donc entrepris une longue marche dans les rues en travaux pour trouver une auberge de jeunesse. Fatigués, mais ébahis par la ruelle dans laquelle nous avons atterri, il n’y a plus de doute, nous sommes bien en Chine. L’auberge Datong Youth Hostel n’a pas été simple à trouver mais elle en valait le coup. Sûrement la moins cher de la ville et qui propose un service de qualité.

Le réveil s’est fait en fanfare, la musique à fond à 8h du matin, un groupe de jeunes femmes devait faire leur sport matinal au rythme d’une chorégraphie animée.

choregraphie devant l'auberge à datong

Réveillés un peu trop tôt à notre goût, il était temps de faire des choix, la Chine s’avère plus cher que prévu et nous ne pourrons pas tout faire. Les alentours de Datong propose deux principaux sites à visiter : les temples suspendus de Hengshan et les grottes de Yungang. Après avoir lu plusieurs avis, nous avons, sans aucun regret, choisi les grottes.

Les grottes de Yungang

Le mauvais temps n’est pas agréable pour visiter, mais il a au moins le mérite de chasser les touristes.

cave avec grand bouddha grotte yungang datong

une-des-nombreuses-caves-aux-grottes-de-yungang-a-datongLe ciel grisâtre et la pluie ne nous ont pas empêché d’admirer les 252 grottes et leurs 51 000 statues qui ont été réalisées entre 460 et 525. Elles « représentent une réussite exceptionnelle de l’art rupestre bouddhique en Chine au Ve et au VIe siècle ».  Ces grottes sont le témoignage vivant de l’étendue et de la force de la foi bouddhiste en Chine.

Ces premiers Bouddha m’ont submergé d’émotions, peut-être par leur grandeur, peut-être par leur beauté, peut-être par leur présence dans des grottes ou peut-être encore par le calme qui régnait ce jour-là. Mais je me suis laissée porter par les sensations et j’ai pris le temps de les admirer. Je ne suis pas croyante, mais à ce moment-là, une vague de plénitude m’a enveloppé et apaisé.

temple a yungang datongentrée des grottes de yungang datong chineNous avons ensuite poursuit par la visite du musée qui honnêtement ne m’a pas conquise, mais qui était compris dans le prix et qui nous a permis de nous poser un peu.

bouddha exposition grottes yungang a datong

Informations pratique

Comment s’y rendre ?

bus-a-prendre-pour-se-rendre-aux-grottes-de-yungangIl faut prendre le bus n°1, dans la rue Yingze West Street, en face de l’école primaire. Il est assez rapide pour la modique somme de 2 yuans.

 

Prix d’entrée des grottes : 240 yuans

La ville de Datong

La ville en elle-même n’a pas grand-chose à offrir si ce n’est les vieux quartiers avec de nombreuses petites ruelles où les maisons sont toutes accolées. Nous pouvons les observer depuis la fenêtre de certaines chambres de l’auberge.

Nous nous sommes promenés quelques heures pour profiter de notre première ambiance chinoise.

les remparts de datongdatong-sous-la-pluie

Profitez-en pour vous faire quelques petits restaurants chinois, nous y avons mangé nos premières noodles pour vraiment pas cher. C’est la ville où nous avons mangé le moins cher en Chine.

Départ de la ville

Nous y sommes restés 2 nuits : 1 journée pour visiter les grottes et une autre pour visiter un peu la ville.

Prévoyez un jour de plus, si vous souhaitez aller au temple suspendu. Il semble que ce soit faisable en une journée, mais il faudra speeder un peu …

À la gare, en attendant notre train pour Pékin, nous avons eu la bonne idée de sortir un jeu de carte pour passer le temps. Il n’y a pas mieux pour réunir en quelques secondes, une horde de chinois curieux. Ils s’agglutinent autour de toi et se colle sans aucune gêne mais contre toute attente, ils sont timides. Aucun ne souhaitait participer, il a fallu insister à plusieurs reprises pour en convaincre un de nous joindre le temps de quelques parties.

Vers 22h, nous avons pris notre premier train chinois d’une durée de 16h en « hard seat » : un voyage que nous ne sommes pas prêt d’oublier… Mais ça, je vous en parlerai dans un prochain article !

Pour résumer, Datong n’est pas une destination des plus touristiques, c’est ce qui fait aussi son charme, mais nous n’avons aucun regret d’être passé par ses grottes. Alors, si vous aussi vous prévoyez de vous rendre à Pékin depuis la Mongolie n’hésitez pas à faire un petit passage à Datong pour aller admirer ses grottes et ses Bouddhas et venir nous donner votre avis.

Mots clés qui ont aménés sur cette page :

  • datong

Pas encore de commentaire ? Envie de partager quelque chose ? :)

CommentLuv badge