Logo le monde à deux

Notre expérience à Hong Kong

Notre expérience à Hong Kong

C’est à Bordeaux que cette histoire a commencé.

Après une mésaventure en Écosse, nous avons hébergé Moni, une jeune Hongkongaise qui était venu passer une semaine à Bordeaux. Elle avait besoin de temps pour rebondir et pour planifier la suite de son voyage. Une fois sur la route, cette rencontre nous a finalement obligée à reconsidérer notre itinéraire et à envisager un passage à Hong Kong.

Changement de plan qu’on ne regrette absolument pas et on vous explique tout de suite pourquoi.

Au moment de venir à Hong Kong, nous nous demandions surtout ce qu’on pouvait y trouver que nous n’aurions pas encore découvert dans les autres grandes villes de Chine. Beijing, Xi’an et Chengdu avaient été décevantes, intéressantes et pratiques, mais à aucun moment fascinantes et inoubliables. Nous étions alors fatigués de cette agitation urbaine et Hong Kong restaient une ville parmi tant d’autres où nous souhaitions principalement apprécier la compagnie de Moni et prendre notre avion pour le Japon.

Contre toute attente, Moni et son ami Martin nous ont ouvert leurs portes mais nous ont surtout offert leur ville sur un plateau d’argent.

Les regards étonnés et les photos prises à l’improviste de la Chine étaient définitivement finies, à partir du moment où nous avons passé la douane à Shenzhen, nous sommes redevenus des touristes parmi tant d’autres, dans l’anonymat le plus total. Même si Hong Kong est une région administrative spéciale de la Chine, nous avons eu le sentiment de l’avoir quitté définitivement.

En résumé, Hong Kong est une ville au mélange des styles avec une mixité étonnante. Son style ressort à toutes les sauces. Un petit-déjeuner qui comprend toasts, oeufs brouillés, soupe de macaronis, du poisson de là-bas et des moules au barbecue, des Chinois pas vraiment chinois qui parlent anglais, des pizzas faites par des indiens, des restaurants des quatre coins du monde, du matériel informatique détaxés plus qu’il n’en faut, des occidentaux qui font intégralement partie de la population. Des buildings, des HLM, des montagnes, des îles et la mer se réunissent sous un climat agréable toute l’année.

C’est dans cet univers que nous avons passé 3 jours. 3 jours bien remplis, 3 jours intenses qui nous ont permis de découvrir Hong Kong telle qu’elle est. Alors, ne nous demandez pas les coins branchés ou les endroits touristiques, nous n’en n’avons aucune idée, par contre laissez nous vous faire découvrir cette ville sous un autre angle.

Manger à Hong Kong

À Hong Kong vous en aurez pour tous les goûts. Vous y trouverez des plats de la Chine entière, mais aussi des restaurants du monde entier. Pas de spécialité particulière selon Moni et Martin, si ce n’est qu’ici en trouve de tout et le mix des cultures gastronomiques est la marque de fabrique. Nous pouvons peut-être citer le milk tea, thé noir froid ou chaud que nous avons pris lors du petit-déjeuner.

petit dejeuner a hong kongpetit déjeuner et nourriture hong kongQuelques boulettes de poissons et une gaufre au beurre + beurre de cacahuète nous ont bien calé pendant notre découverte des quartiers hong kongais.

Le quartier de Mong Kok vous permettra sans aucun doute de trouver votre bonheur : indien, thai, chinois, français, italien … il ne vous restera plus qu’à faire votre choix.

Banlieue de Hong Kongbalade dans la campagne autour de hong kong

La magie de Hong Kong (ville d’environ 7 000 000 d’habitants), c’est qu’en 30min du centre-ville, on se retrouve à la campagne. Martin nous a invités à venir visiter son futur chez lui qu’il construit à côté de la maison de ses parents.

Ici, c’est comme ailleurs, les habitants ont leur petite parcelle de terrain pour faire pousser leurs légumes, ils ont leur petite terrasse, le calme et leur intimité loin des grands HLM… Mais il y a aussi la « guerre des villages » et les nouveaux habitants doivent faire leur place parmi les anciens. C’est ainsi que Martin se retrouve avec un mot sur son pare-brise « gare toi ailleurs », un mot d’intimidation lui faisant comprendre qu’il n’est pas le bienvenu.

C’est sans aucune crainte qu’il garde le papier dans la voiture à la vue des voisins pour marquer son territoire. Même si sa maman est née dans ce quartier, les années passées loin de celui-lui ont effacé leur présence. Il ne s’en offusque pas, sa grand-mère saura leur expliquer et les anciens sont toujours les mieux placés pour régler ces histoires-là nous raconte-t-il.

Nous prenons plaisir à nous promener entre les maisons, à parcourir les petits chemins, à profiter du soleil et de nos manches courtes, à éviter les branches de palmiers et des bananiers. Malheureusement, le temps nous manquera pour gravir la petite colline, un copieux barbecue nous attend.

barbecue chez Martin a hong kong

Camper à Hong Kong

Se retrouver à la campagne en pleine ville, c’est une chose, mais camper en plein coeur d’une des plus grandes villes de Chine, s’en est encore une autre ! C’est pourtant une expérience que nous ne sommes pas prêt d’oublier.

La ville d’Hong Kong héberge plusieurs Monts entre 554m et 958m aussi bien sûr l’île que sur les nouveaux territoires et elle propose plusieurs treks qui donnent à cette ville un aspect tout à fait atypique et caractéristique.

Martin, fan de trekking et de voyage comme on les aime, nous avait préparé un emploi du temps bien chargé. À la vue de nos photos de camping, notamment sur la Grande Muraille de Chine, il nous a proposé de dormir sur le rocher du Lion, (mont de 495m qui comme son nom l’indique représente un lion). C’est donc équipé de nos pique-nique, nos torches et d’une de ses tentes que nous partons vers 19h, à l’heure où le soleil commence déjà à disparaitre.

Nous croisons de nombreuses familles et ou des amis qui se réunissent aux pieds des montages pour venir pic niquer et faire des barbecues. D’autres redescendent à contre-sens. Et puis il y a nous, qui entamons les escaliers pour atteindre le sommet. La Chine nous en aura fait voir avec ses marches, mais après le Mont Emei, celle là sont vraiment accessibles et nous arrivons au sommet en 1h30.

Nous avons passé la soirée à faire du feu, cuire nos aliments, manger, prendre quelques photos, manger, délirer, manger, fabriquer nos pics à brochettes, manger… Ok pour faire bref, on a beaucoup mangé ce soir-là, un super moment en profitant de la vue sur Hong Kong et de la chaleur du feu.

barbecue sur le mont lion rock a hong kong

La nuit fut courte, nous souhaitions profiter du lever du soleil et nous étions loin d’être les seuls. Une hongkongaise est venue saluer le soleil et prendre sa dose d’énergie. Sur le pic voisin, un groupe de touriste en ont profité pour prendre des photos de leur derrière, puis de nombreux autres Hongkongais gravissaient à leur tour les marches pour faire leur sport matinal ou leur Taïchi.

hong kong de nuit sur le mont lion rockLes parcs sont vivants en Chine comme à Hong Kong, nous sommes surpris. 7h du matin, un lundi, des personnes âgées sont là pour faire leur sport, leur stretching, du badmington ou autre…  À la vue de cette effervescence, j’envie leur capacité à se réunir en famille entre amis. Les parcs français sont si souvent vides en dehors des joggeurs et des familles lors des mercredi ou des week-ends ensoleillés.

Quelques endroits touristiques

La tour de l’horloge

L’ancienne Tour de l’Horloge, d’une hauteur de 44 mètres, a été érigée en 1915 pour achever le terminal ferroviaire de Kowloon–Canton. ¹

la tour de l'horloge a hong kong

Le ladies’s market

ladies market hong kong

plus d’informations ici

Le ferry

Plus lent que le tramay, mais moins cher et plus agréable. Vous pourrez y contempler la baie de Hong Kong : plus d’information ici.

coucher de soleil sur la baie de hong kong

Infos pratique : Budget à Hong Kong

Dormir : les tarifs à Hong Kong peuvent vous faire exploser votre budget chinois. Et oui, fini les auberges à 5 -6 euros. Compter maintenant une quinzaine d’euros pour un dortoir et une vingtaine d’euros pour une chambre sur airbnb. Quant à couchsurfing, prenez-vous y à l’avance. Nous avons fait 8 demandes et la moitié des hôtes n’ont pas répondu, l’autre moitié étant occupé ou avaient déjà des hôtes. Nous imaginons que c’est une ville très prisée.

Manger : Le prix des repas tournent en moyenne entre 60 et 120 HK$ (6 et 12€)

Se déplacer : les tarifs du métro dépendent de votre destination (ça c’est cool). Pour plus d’informations

Hong Kong est un vrai coup de coeur sur notre trajet. Nous sommes persuadés qu’elle a bien plus à offrir et que 3 jours sont bien insuffisants pour la découvrir. De nombreuses autres randonnées à faire, d’autres quartiers à explorer… Mais nous sommes malgré tout ravis de notre séjour.

Et vous, quelles ont été vos impressions et votre expérience d’Hong Kong ?

Mots clés qui ont aménés sur cette page :

  • hong kong campagne

Pas encore de commentaire ? Envie de partager quelque chose ? :)

CommentLuv badge