Logo le monde à deux

Comment voyager pas cher au Japon avec moins de 10 euros par jour ?

Comment voyager pas cher au Japon avec moins de 10 euros par jour ?

Victime de sa réputation, le Japon est souvent mis de côté par les backpackers. Nous avons d’ailleurs eu le même réflexe.

Nous n’irons au Japon que si le budget le permet…

Sauf que nous ne sommes jamais très raisonnables, l’envie a été plus forte et on a agi à l’instinct. Au final, rien qu’au titre de l’article, vous vous doutez que nous n’avons absolument pas regretté.

Ce qui est sûr, c’est que comme dans tous pays, il y a des moyens de réduire les frais. Bonne nouvelle, ils fonctionnent très bien au Japon.

Nous y avons passé deux mois et parcouru plus de 1000 km en passant par Kyoto, Osaka, Himeji, Nagoya, Fuji et Tokyo sans oublier Ayabe (un coin de campagne).

Tout ça, en ne dépensant que 6 euros par jour.

Je vous raconte comment on s’est débrouillé et tout ce qu’on a pu faire et voir avec ce « mini-budget » !

Se déplacer

Auto-stop

voyage japon pas cher auto stopLes transports coûtent extrêmement cher au Japon. C’est une des parties qui peut rapidement plomber votre budget. Un JR Pass de 7 jours coûte environ 200 euros. Un aller-retour Kyoto/Tokyo en bus coûte quant à lui une cinquantaine d’euros.

Sur les conseils d’un Japonais, nous n’avons pas hésité longtemps avant de tenter le stop. C’était notre première fois à tous les deux et on a adoré ça.

Le Japon est une destination très sûre. Les vélos sont posés sans antivol, les filles se baladent en mini-jupe dans la nuit et un billet de 1000 yens peut rester des semaines sur un comptoir sans que personne n’y touche (expérience testée par Fumi, un de nos hôtes workaway). Quel meilleur pays pour faire du stop ? En couple ou même seul, je ne peux que vous conseiller de le tester au moins une fois. Les gens sont adorables et généreux.

Ne vous laissez pas décourager par les locaux qui sont convaincus que c’est impossible. Même si ce n’est pas dans leur culture, notre moyenne d’attente a été de 20min

La seule fois où nous avons attendu 2h (pour sortir de Nagoya), nous étions tout simplement au mauvais spot. Il nous est d’ailleurs arrivé à plusieurs reprises, qu’une voiture s’arrête dans la seconde même où nous sortions le panneau.

Le seul « inconvénient » c’est que les Japonais parlent très peu anglais. Emportez un traducteur pour pouvoir communiquer et inscrivez votre destination en Kanji. Recopier sur le Net ou faites-vous aider par un local.

Se loger

C’est le deuxième et dernier point qui peut faire mal à votre porte-monnaie.

Couchsurfing

Être logé chez l’habitant fonctionne très bien au Japon, mais il faut s’y prendre à l’avance. Les fois où l’on nous a répondu favorablement, nos demandes étaient parties une dizaine de jours avant. Nous avons donc passé 8 nuits chez des locaux.

D’une part, ils ne sont pas très nombreux et sont très sollicités, d’autre part les Japonais sont très organisés. Ils ont besoin de planifier longtemps à l’avance. À la dernière minute, il est probable qu’ils vous refusent même s’ils ont de la place.

Il faut savoir qu’il y en a pas mal dans les grandes villes, mais ne comptez pas trop dessus, lorsque vous vous en éloignez.

Airbnb

Cela s’applique surtout si vous êtes deux ou plus. On n’y pense pas toujours, mais au Japon, le site Airbnb propose des tarifs très avantageux.

Nous avons par exemple payer une chambre dans un appartement avec cuisine 28 euros pour deux personnes à Tokyo et 23 euros une chambre pour deux à Osaka.

Auberges de jeunesse

C’est la troisième option que nous avons choisi pour Kyoto.

Même si nous avions une possibilité de Couchsurfing à Osaka, nous avons privilégier la proximité afin de profiter de la vie nocturne et limiter les allers-retours.

Nous y avons séjourné deux nuits en dortoir pour 9 euros/personne/nuit.

Hôtels capsules

Ces mini-capsules font office de chambre et peuvent se trouver à un prix relativement correct. Mais comme tout ce qui est « bon marcher » au Japon, ils sont vite pris d’assaut et en regardant 2 jours avant nous n’avons jamais pu essayer.

Attention, car la plupart sont néanmoins réservés aux hommes.

Et tout cas, c’est une expérience très japonaise à tenter !

Les mangas café (漫画喫茶, Manga kissa)

C’est aussi une autre expérience typique du Japon.

À l’origine, ils sont faits pour lire des mangas et ils proposent des cabines privées avec un grand fauteuil où les Japonais s’endorment régulièrement.

Tarif à l’heure : 250 yens les 30mins et 1500 yens les 7 heures.

Du coup, vous payez en fonction du temps passé et cela peut s’avérer une bonne solution si vous n’avez qu’une courte nuit à passer.

Bonus : Des boissons sont généralement disponibles gratuitement. Dans certains endroits, vous pourrez même avoir de la glace, du riz etc… 🙂

Les gares et les aéroports

Ne comptez pas trop sur les gares.

En arrivant très tard en avion à Osaka et en repartant le lendemain en train, nous souhaitions économiser une nuit en dormant dans la gare. Mais ils l’ont fermé vers minuit… Je ne vous raconte pas la nuit que nous avons passé à errer dans les rues glacées 🙂

Morale de l’histoire : restez dormir à l’aéroport 😀

Travailler dans une auberge de jeunesse

C’est le principe du volontariat. Même si vous n’êtes pas nourris, de nombreuses auberges de jeunesse proposent le logement contre quelques heures de travail. Demandez leurs directement ou contactez-les par le biais de leur site.

Nous avons essayé de le faire, mais à la dernière minute et en couple, cela n’a pas fonctionné. Mais je vous confirme que c’est très courant, puisque nous avons croisé plusieurs voyageuses qui avaient tenté l’expérience.

Se restaurer

Manger dehors

Contre toute attente, manger au Japon coûte bien moins cher qu’un pays comme la France. Vous pouvez vous faire plaisir sans littéralement vous ruiner.

voyage pas cher japon ramen

Quelques chiffres

Un bol de ramen : entre 5 et 6 euros

Un menu à Mcdo : 4,3 euros

Un plat dans un fast food Japonais : 2 euros (Yoshinoya, 280)

Une boisson : environ 1 euro dans un distributeur ou un peu moins dans un supermarché.

Vous trouverez plein d’autres informations sur où et quoi manger pour pas cher au Japon dans cet article de Gaijinjapan.

Magasin à 100 yens 

Ce sont les équivalent de nos « tout à 2 euros ». Sauf qu’au Japon, ils vendent absolument de tout. Vous y trouverez de la nourriture à partir 0,70 euros.

Ils ont des noms différents en fonction des endroits. Vers Osaka et Kyoto ce sont des DAISO.

Cuisiner par vous-mêmes

Une des solutions les plus simples, c’est de se faire à manger. Malheureusement, les airbnb et les auberges n’ont pas toujours de cuisine à disposition (nous en avons eu une sur 3). Mais il est toujours possible de le faire chez vos hôtes couchsurfing.

japon pas cher fruits
45 euros le melon !

Les produits exportés coûtent bien plus cher : donc cuisinez local.

Misez sur les ramens, le tofu, le miso, le riz, la sauce soja, le nato (quoi vous ne connaissez pas encore ces graines de soja fermentées qui puent et tout gluant dont Guillaume raffole ?! ) etc…

Oubliez les fruits qui coûtent une fortune. C’est bien simple, ils sont offerts en cadeaux pour les anniversaires.

Seven Eleven, Family Mart …

Ce sont de petits supermarchés locaux qui existent dans toute l’Asie et qui sont ouverts 24/24 7/7. On en trouve de partout.

Nous y avons mangé à de nombreuses reprises entre 0,70 et 2 euros. Ils proposent des plats tout préparés, des soupes lyophilisées, ils ont des micro-ondes et de l’eau chaude à volonté. Ils ont aussi de très bons buns !

Volontariat

En plus de tous les avantages de découvrir la culture chez l’habilitant, l’échange de service est une des meilleures techniques pour économiser sur l’hébergement ET la nourriture.

Nous y avons effectivement passé les 3/4 de notre temps, toujours sans AUCUN regret. Être logés, nourris et blanchis contre 4-5h de travail par jour nous a permis de rester aussi longtemps dans ce magnifique pays.

Nous y avons découvert la nourriture locale (okonomiaki, sushis, sashimis …), des maisons traditionnelles, le nouvel an japonais et fait des rencontres inoubliables. J’ai aussi eu l’opportunité d’essayer un kimono ! 🙂

workaway voyage pas cher japonPour en savoir plus, vous pouvez lire notre quotidien dans une guesthouse à la campagne et/ou notre expérience dans un restaurant. Deux vies complètement différents avec chacun leurs avantages et leurs inconvénients.

Conseil : il faut encore une fois s’y prendre bien à l’avance. Il n’y a pas beaucoup d’hôtes et ils sont très rapidement complets. Par exemple, le restaurant nous a fait réserver 3 mois avant et nos hôtes à la guesthouse nous ont expliqués qu’ils avaient eu une centaine de demandes, à peine quelques semaines après avoir mis l’annonce.

Venir en dehors des saisons touristiques

J’aimerais dire que cela s’applique pour tous les pays mais c’est vrai tout particulièrement pour le Japon. Vous paierez déjà un moins cher qu’en pleine saison (auberges et certains bus), mais c’est surtout qu’il y a moins de monde et il sera plus simple de réserver les endroits bons marchés.

Déjà en plein hiver, les volontariats et les auberges se remplissent rapidement. Je n’ose donc pas imaginer le reste du temps..

Alors certes, on a eu super froid mais les paysages étaient vraiment sublimes et la culture reste la même !

Visiter et profiter

Contrairement à d’autres pays (comme la Chine, pour ne pas la citer…), on peut visiter et faire de nombreuses activités gratuitement ou en tout cas pour pas trop cher.

Nous n’avons dépensé qu’à Kyoto et à Himeji pour environ 3-4 euros à chaque fois.

Quelques exemples de nos visites et nos dépenses :

temple dore kyoto japon pas cher
Le temple doré à Kyoto : 600 yens
jardin botanique kyoto pas cher japon
Le jardin botanique à Kyoto : 400 yens
foret de bamboo voyage pas cher japon
La forêt de bambous : gratuit
fushimi inara taisha japon pas cher
Fushimi Inari-taisha à Kyoto : gratuit
chateau himeji japon pas cher
Le Château d’Himeji : 400 yens
mont fuji japon pas cher
Le mont Fuji depuis les lacs : gratuit

Tokyo

Beaucoup de parc sont gratuits.Vous pouvez admirer la vue sur la ville depuis la tour Tokyo Metropolitan Government Building gratuitement et vous pourrez même, avec de la chance, y apercevoir le Mont Fuji.

Bilan en chiffres

Les prix sont indiqués pour deux personnes.

budget voyage pas cher japon Nombre de jours au total: 59 jours

Total : 751 euros

Logement : 173 euros

Nourriture :  290 euros

Transport : 219 euros

Visites : 27 euros

Extra  : 12 euros

Nous avons tout de même dépensé beaucoup en Transport entre Osaka et Kyoto pour nous rendre facilement chez nos couchsurfers ainsi que des trains pour rejoindre nos hôtes Workaway.

Les extras concernent des cadeaux de Noël pour les enfants de nos hôtes.

La mauvaise nouvelle pour un backpacker à petit budget, c’est qu’il va falloir s’organiser un minimum en avanceDifficile d’arriver sans plan et respecter un budget de 6 euros par jour.

C’est le pays où nous avons le plus planifié. Je suppose que si nous avions été plus rigoureux, nous aurions encore baissé le budget, mais le but n’est pas non plus d’arriver à zéro.

Pour plus d’information, je vous invite à découvrir l’article de Mathieu du blog The Road and me. Un peu plus roots que nous, il a tenté l’hébergement spontané, dormi sur le canapé d’une guesthouse et campé dans les parcs publics !

Nous avons bien conscience que ce type de voyage ne correspond pas à tout le monde. Mais vous savez maintenant qu’il est concrètement possible de voyager au Japon sans se ruiner.

Alors, à quand votre voyage au Japon ?

Mots clés qui ont aménés sur cette page :

  • ou aller au japon
  • voyager au japon pour pas chere

16 commentaires

  • Répondre
    28 août 2015

    Whoua le prix des transports est hallucinant ! En tout cas un article pleins de bons conseils =)

    • Répondre
      Auteur
      29 août 2015

      Oui, les prix peuvent être exorbitants, c’est bien ce qui nous a motivé à faire du stop d’ailleurs 🙂
      Merci pour le compliment et bonne vadrouille à toi et ton amie 🙂

  • Répondre
    29 août 2015

    Salut, je trohe vitre expreience vraiment intéressante, jpmon copain et moins allons aussi au japon en decembre, mais on hésitait a prendre le jr pass, pas mal de gens nous disent que rien que le trajet tokyo/kyoto coutais 200 euros, et là je vois que vous parlez de bus a 50 euros, combie de temps mettent t’il et ou avez vous trouvez ces tarif ?

    • Répondre
      Auteur
      29 août 2015

      Bonjour Marion,

      Les bus de nuit pour relier Kyoto à Tokyo (ou l’inverse) coûtent bien 25 euros lorsque l’on s’y prend assez tôt. Il faut réserver par exemple sur ce site http://willerexpress.com/en/ 🙂

      Le JR Pass est un forfait de X jours et qui concerne les trains c’est donc pourquoi il est assez cher. Le même trajet Kyoto/Tokyo en train basique coûtera 60 euros environ alors qu’en shinkansen (le train le plus rapide) coûtera lui bien plus de 100 euros.

      Si tu as besoin de plus d’informations, n’hésites pas 🙂

      • Répondre
        1 juin 2016

        Salut le JRpass concerne pas que les trains. Il s’étend à la plus part des moyens de transports de la compagnie JR. Il y a donc bien sur les trains, Shinkansen, mais aussi bus, ferry, féniculaire et peut être encore d’autres. Pour exemple le pass de 21 jours coûte quasi 460€ ce qui n’est pas donné. Mais juste 2 aller retour tokyo kyoto et le pass est déjà rentabilisé. Sur un voyage de 21 jours il y a donc une économie possible énorme. Ceux qui préfèrent effectivement le stop auront pas cette question de coût et vivront une autre expérience. Cela dit rien empêche de prendre le pass et une foi sur place juger de s’en servir ou non. En effet si le pass n’a pas était activé lors du voyage il est 100% remboursable pendant 1 an.
        Mata ne 😉

        • Répondre
          Auteur
          1 juin 2016

          Merci Kirs vous ce complément d’informations. Je ne savais pas qu’il pouvait être remboursé si non utilisé : c’est une information non négligeable effectivement 🙂
          Nous n’avions pas pris le JR pass, car nous ne nous étions pas informés au préalable et de toute façon pour une durée de 2 mois, en ne prenant les transports qu’occasionnellement ça n’en valait pas la même dans notre cas. Mais je ne doute pas qu’il puisse avoir un avantage en fonction de son type de voyage.

          • 2 juin 2016

            Il est certain que celui qui veut juste voir le mont Fuji n’a clairement pas besoin d’un pass. Mais y a la deuxième facette du voyage à bien garder en tête.
            Moi ce qui m’a convaincu c’est les risques météo. Et j’ai eu raison. Fuji sous le brouillard, Mont Aso sous la pluie. Le pass m’a permis de chambouler totalement mon plannig, pour finir entre autre à Sakurajima et voir quelque chose d’autre que de la flotte. Et au retour voir Fuji-san sous une tempête de soleil c’est quand même mieux ^^

  • Répondre
    30 août 2015

    Et bien dis donc.. vous avez réussi à faire des miracles pour voyager avec si peu dans un pays aussi cher 🙂 Chapeau et merci pour tous ces conseils. Pour le volontariat, vous avez utilisé quels sites au juste? Workaway? helpx?

    • Répondre
      Auteur
      30 août 2015

      Bonjour Rachel,

      Le volontariat fait déjà des miracles sur un budget mais quand on rajoute l’auto-stop on atteint des sommets 😀
      Nous avons utilisé majoritairement Workaway, c’est le cas pour nos 2 expériences au Japon !

  • Répondre
    6 septembre 2015

    Super article bien complet qui montre que OUI voyager ne demande pas un énorme budget si on arrive à s’organiser tout en faisant des concessions. On essaye de voyager de la même facon 🙂
    Miss figolu Articles récents…#24 Grand Canyon National Park – #RoadTripUSAMy Profile

    • Répondre
      Auteur
      7 septembre 2015

      Merci du compliment. Et oui, quand j’entends qu’un pays coûte cher, je me dis : ça dépend toujours de sa manière de voyager 🙂
      Je suis contente de découvrir un nouveau couple qui voyage dans le même état d’esprit.
      Bonne route à vous 😉

  • Répondre
    29 octobre 2015

    Waouh! Merci beaucoup pour cet article qui enlève tout de suite mes préjugés sur « voyager au Japon c’est cher »! Je retiens vos conseils pour un prochain voyage où je pourrais planifier à l’avance mon séjour 🙂
    Eleonore Plus d’un Tour dans mon Sac Articles récents…Les conseils d’une expatriée pour bien voyager en IslandeMy Profile

    • Répondre
      Auteur
      30 octobre 2015

      Tant mieux si cet article t’a enleve quelques prejuges, c’etait le but 🙂 C’est prevu pour qunand ce voyage au Japon ?

  • Répondre
    19 septembre 2017

    Super 😉
    Le voyage au Japon coute assez chez pour moi, mais maintenant je peux profiter de vos conseils pour mon voyage futur haha

    • Répondre
      Auteur
      19 septembre 2017

      Bonjour Authentik Vietnam (merci de laisser votre nom, c’est quand même plus convivial 😉 )

      J’espère que cer article vous aidera lors de votre prochain voyage alors!

CommentLuv badge